MARTÍN MATALÓN

En 1992, Martin Matalon explorait le monde poetique de Borges en composant un parcours musical, intitule La rosa profunda, destine a une exposition du Centre Pompidou. Une vingtaine d’annees plus tard, il poursuit ce travail avec La Rosa, commande du Festival d’Ile-de-France. Admirateur inconditionnel de l’?uvre de Borges, le compositeur argentin en a tire des fragments, qui abordent les preoccupations fondamentales du celebre ecrivain : le questionnement sur le temps, la memoire. ≪La gloire est aussi l’une des formes de l’oubli≫, disait Borges. D’autres themes seront egalement evoques : la bibliotheque ou encore la ville de Buenos Aires. La creation de Martin Matalon s’apparentera a une serie de miniatures musicales entre lesquelles viendront s’intercaler des formes plus longues. Le comedien Rodolfo de Souza et la mezzo-soprano Isabel Soccoja reciteront et chanteront ces fragments, avec l’ensemble Ars Nova, place sous la direction de Philippe Nahon. Ouvert a tous les genres et a toutes les formes artistiques, cet ensemble se definit comme ≪un des plus ardents defenseurs du pluralisme esthetique dans la creation musicale contemporaine≫. Autre point fort : la creation visuelle est confiee au talentueux plasticien argentin Marko Echeverria. Il se sert pour materiau de base d’images videos ou de photographies qui decrivent un univers a mi-chemin entre Borges et Matalon. Un concert au c?ur des mondes labyrinthiques.

Coproduction Festival d’Ile de France La Muse en Circuit, centre national de creation musicale Grame, centre national de creation musicale TAP Theatre Auditorium de Poitiers ? Avec le soutien de Metz en Scenes ? Production deleguee Ars Nova
Martin Matalon

Ne a Buenos Aires en 1958, Martin Matalon etudie a la Juilliard School de New York ou il obtient son Master de composition. En 1989, il fonde Music Mobile, ensemble base a New York et consacre au repertoire contemporain et devient son directeur jusqu’a 1996. Il recoit en 2007 le Grand prix des lyceens, en 2005 le prix de la J.S Guggenheim fondation de New York et le prix de l’Institut de France Academie des Beaux-Arts. En 2001, il se voit attribuer le prix de la Ville de Barcelone, le Charles Ives Scholarship de l’American Academy and Institute of Arts and Letters et, en 1989, le prix ≪Opera Autrement≫ du Centre Acanthes pour la commande et production de l’opera de chambre Le Miracle secret base sur le conte homonyme de J.L Borges. En 1993, definitivement installe a Paris, l’Ircam lui commande une nouvelle partition pour la version restauree du film de Fritz Lang, Metropolis. Apres ce travail considerable, Martin Matalon se plonge dans l’univers de Luis Bunuel en ecrivant consecutivement trois nouvelles partitions pour les trois films surrealistes du cineaste espagnol : Un Chien andalou (1927), L’Age d’or (1931) et Las Hurdes ? Terre sans pain (1932). Son catalogue comprend un nombre important d’?uvres de musique de chambre et d’oeuvres pour orchestre, et couvre un large spectre de genres differents : theatre musical, opera, musique mixte, contes musicaux, installations, musique + texte, horspiel, ?uvres choregraphiques, musique + film,…. Initiee en 1997, la serie des Trames, ?uvres a la lisiere de l’ecriture soliste du concerto et de la musique de chambre, et la serie des Traces qui constitue pour le compositeur une sorte de ≪journal intime compositionnel≫ et destinee a des instruments solistes avec electronique en temps reel, forment un pan important de son catalogue. Martin Matalon a ecrit, entre autres, pour l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre Philharmonique, l’Orchestre de Barcelone et Catalogne, Court-circuit, MusikFabrik, l’Ensemble intercontemporain, les Percussions de Strasbourg, Barcelona 216, Ensemble Modern… Il enseigne regulierement la composition: au Centre Acanthes (2000 et 2004), a l’Ircam (2000, 2003 et 2004), a INJUVE/ Espagne (2006), a U.C. Berkeley (regent professor 2007), ou encore comme professeur invite a McGill University de Montreal (2004 a 2008). Il a ete compositeur en residence a l’Arsenal de Metz et l’Orchestre National de Lorraine pour la periode 2003-2004, et il est actuellement compositeur en residence a La Muse en Circuit ? Centre National de creation musicale de 2005 a 2012.