Buenos Aires à Paris

4 septembre ? 24 decembre 2011

Paris recoit Buenos Aires et les multiples champs de son expression artistique a l’automne. Son cinema (retrospective Torre-Nilsson a la Cinematheque francaise, cycle de cinema experimental au Centre Pompidou, festival de films argentins aux 7 Parnassiens), et deux de ses grands artistes contemporains : Tomas Espinas, en residence au MAC/VAL et Adrian Villar Rojas (Pavillon argentin a la derniere Biennale de Venise), qui presente une ?uvre monumentale dans le Jardin des Tuileries. Le theatre contemporain independant et la musique sous toutes ses formes rythment egalement ce volet parisien.

Gotan Project ouvre le bal, lors d’une milonga geante au Trocadero, le 4 septembre. Le mois de septembre sera resolument dedie au tango, aussi bien dans ses formes traditionnelles que dans son expression la plus contemporaine. Pres d’une cinquantaine d’artistes viennent specialement pour l’evenement ; les 16, 17 et 18 septembre, le CENTQUATRE accueille les demonstrations des plus grands danseurs de tango, rend hommage a Astor Piazzola a travers une serie de concerts et spectacles, et donne un grand Bal Pop’ special milonga ouvert a tous. La Nuit OUF affiche elle aussi, pour sa troisieme edition, les couleurs de la capitale argentine au son de l’electro-cumbia, et convie le collectif de DJs argentins ZZK, Odile Fillion et le groupe El Hijo de la Cumbia.

En octobre, novembre et decembre, le Tandem se poursuit par une riche programmation theatrale en lien avec notamment le Festival d’Automne a Paris. Les ?uvres de Daniel Veronese, Romina Paula, Claudio Tolcachir ou Alfredo Arias sont a decouvrir au Theatre du Rond-Point, au Theatre de la Bastille, au MAC Creteil, puis au Theatre de la Ville. Ces auteurs, acteurs et metteurs en scene, pedagogues, scenographes ou realisateurs incarnent une nouvelle forme de theatre independant. Ils operent a partir de lieux souvent edifies de leurs propres mains, gagnes sur des appartements, des garages, des arriere-cours. Leurs ?uvres posent la douloureuse question de leur propre identite face au monde et de l’argentinite.